Cati « Maf » Salerno

Série « Extrêmes » par Cati « Maf » SALERNO.

« Des images sensorielles qui touchent ta propre intimité. Ta complexité. Tes limites. Tes différences. Ton étrangeté …

Des images sensorielles qui touchent ta propre intimité. Ta complexité. Tes limites. Tes différences. Ton étrangeté.
Des expériences de ton contact.
De ce contact au présent. Avec toutes ses nuances.
De ce présent au contact d’un passé aussi. Avec tous ses ancrages.
Alors dans cet automouvement, tu te sens. Tu ressens. Tu te transformes. En t’associant. En te dissociant. Tu te rencontres.
De cette articulation entre gestes, contrastes et textures émerge alors le dialogue de l’image. Peut-être un voyage pour aller à la rencontre de l’Autre.
Et de cet espace restreint s’évapore l’interprétation du regard extérieur car l’explication de la scène interne reste inaccessible.
Explorer, tenter de dévoiler le mystère de l’expression à partir de ses propres représentations, de ses propres frontières.
Atteindre ses extrémités pour les dépasser ?
Se débattre ? Pour vivre ?
Frôler l’inconvenance pour renaitre de ses souffrances ?
Pour se détacher ? De quoi ? De qui ?
Pour se relier ? A soi ?
Pour s’aimer ?
Prends donc la tête de ton mouvement.
Et mène ta propre danse … » Maf

 

Présentation de Cati SALERNO dite « Maf »

« Il était une fois Maf …

Une histoire de discrétion pour voler l’authentique d’un instant.

De pensées et d’émotions pour livrer des messages.

D’oscillation.
Entre cette fascination pour  l’humanité et l’incompréhension qu’elle génère.

Déranger.
Passer inaperçue aussi …

Une histoire de contrastes.

Qui peuvent s’évaporer.

Une histoire de temps. Éphémères.

Qui peuvent se fixer à jamais.

Pour un tout petit brin d’Éternité.

Tant espéré.  »

« Sors le kodak ! » combien de fois avais-je entendu mon père dire ces mots à ma mère ! Son regard s’arrêtait sur ce petit quelque chose qui serait passé inaperçu à nos yeux et il ne voulait pas le laisser s’échapper. Je ne savais pas encore que ce regard s’installait aussi en moi subrepticement au point d’en devenir une passion, puis mon activité principale.

Mes projets artistiques sont des modes d‘expression de mon élan vers l’Humain, de mes multiples interrogations et incompréhensions, joies et souffrances­­ qu’il a provoquées en moi … Un regard que je porte sur lui au travers de mon objectif et imprégnée d’une trentaine d’années passées dans le domaine du Social.

Cati SALERNO exposera à la salle Molière, qu’on se le dise !

 

 

By |2022-05-14T11:41:26+02:00mai 14th, 2022|Categories: Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment